bandeau2 bandeau1 bandeau4 bandeau8 bandeau7 bandeau10 bandeau3 bandeau5 bandeau6 bandeau9
Ecole de Santé des Armées

Pour une formation adaptée

Accueil | Formation de médecin et d’officier

Formation de médecin et d’officier

Mise à jour :01/06/2018
   

Les élèves de 3e  année de l’ESA ont effectué une formation militaire spécialisée (FMS) du 23 mai au 1er  juin. Cette formation à la fois théorique et pratique permet aux futurs praticiens des armées de se préparer à exercer leur futur métier en centre médical des armées ou en hôpital militaire. Elle vise à faire découvrir le commandement, la communication, la géopolitique et le management.

Les 77 élèves ont enchainé les conférences sur la communication de crise, notamment en opération extérieure, le management, la lutte contre le terrorisme, la discrimination et l’OTAN. Cette culture générale militaire leur permet de mieux appréhender leur futur métier. En effet, ils seront amenés à travailler en équipe en France comme à l’étranger, parfois dans des conditions dégradées et en contexte international. Ils exerceront en équipe médicale, au plus près des combats, partout où les forces armées sont engagées. L’ESA forme à la fois des médecins et des officiers. Une bonne culture militaire est donc indispensable aux praticiens des armées pour s’adapter à l’exigence de l’exercice de la médecine militaire.

Les élèves ont également été évalués sur leur capacité à manager au cours d’une séance de pratique pédagogique de l’entrainement physique militaire et sportif. Sur un parcours nautique à la piscine de l’ESA, ils ont dû organisé et géré le passage des différents obstacles par l’ensemble des membres de l’équipe.

     
   

Cette formation s’inscrit dans les 1800 heures de formation médico-militaire que suivent les élèves de l’ESA en complément des études universitaires de médecine. Elle complète les formations militaires initiale et complémentaire dispensées en 1re  année et 2e  année ainsi que les conférences défense, les visites et stages en unités des trois armées et le passage de différents brevets organisés tout au long de l’année. 70 % d’entre eux seront médecins des forces et 30 % exerceront comme spécialistes en HIA.

Haut
Copyright 2018 | Mentions legales
UA-29809718-1