bandeau2 bandeau1 bandeau4 bandeau8 bandeau7 bandeau10 bandeau3 bandeau5 bandeau6 bandeau9
Ecole de Santé des Armées

Pour une formation adaptée

Accueil | Nous rejoindre | Métier

Métier

Mise à jour : 21/09/2017

Médecin des forces

Le médecin des forces est un médecin généraliste. Il assure le suivi médical du militaire tout au long de sa carrière : évaluation de l'aptitude générale au service et pour les spécialités (plongée, air, commando...), vérification des vaccinations, contrôle de la catégorisation médico-psychologique...

Le médecin militaire est déployé sur  les théâtres d’opération au plus près des combats, pour garantir aux soldats la meilleure qualité de soins et les meilleures chances de survie et de récupération en cas de blessure. Il forme avec l’infirmier un binôme complémentaire. Ils dispensent les soins d’urgence aux blessés de guerre avant leur évacuation.

Le médecin des forces est aussi responsable de l’hygiène du casernement, de l’hygiène corporelle, mentale et vestimentaire des militaires. Il participe aux réunions des commissions consultatives d’hygiène et de prévention des accidents ou de celles du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Il conseille le commandement sur les problèmes sanitaires.

Le médecin des forces exerce dans des milieux diversifiés : troupes alpines ou parachutistes, à bord d’un bâtiment ou d'un sous-marin de la Marine nationale, sur une base aérienne ou lors des évacuations médicales...

A voir également  :

Médecin hospitalier

Le médecin hospitalier exerce dans l'un des huit hôpitaux d'instruction des armées : Percy et Bégin en Île-de-France, Desgenettes à Lyon, Robert-Piqué à Bordeaux, Clermont-Tonnerre à Brest, Legouest à Metz, Sainte-Anne à Toulon et Laveran à Marseille. Sa patientèle est essentiellement civile (70%). Les hôpitaux militaires sont en effet ouverts à tous les assurés sociaux. Ils sont des acteurs à part entière de la santé publique. Ils participent aux plans gouvernementaux en cas d’épidémie ou de crise sanitaire, comme lors de l’épidémie Ebola en 2014 et lors des attentats parisiens de novembre 2015.

Le praticien hospitalier est déployé sur les théâtres d’opération, dans les antennes chirurgicales sur terre ou à bord des bâtiments de la Marine. Il réalise des évacuations médicales aériennes. Il pratique la réanimation et des gestes chirurgicaux de sauvetage afin de limiter les séquelles et stabiliser le blessé de guerre avant évacuation et prise en charge dans un hôpital d'instruction des armées. Il réalise aussi des interventions chirurgicales au profit de la population locale.

Pharmaciens

Ils peuvent exercer cinq types d’emplois :

 - pharmacie hospitalière ;
 - ravitaillement sanitaire ;
 - biologie clinique ;
 - recherche

- toxicologie environnementale

 

Haut
Copyright 2017 | Mentions legales
UA-29809718-1